Actualités

Nouveau réseau de bus !

11 lignes dont 2 structurantes L3 et L6 et une nouvelle ligne à la demande Flex’Hop 77 mises en place depuis le 27 août.

Un nouveau réseau de bus dessert à présent les 12 communes du nord de l’Eurométropole : un réseau mieux structuré, plus dynamique et étoffé, composé de 11 lignes (au lieu des 6 précédentes), dont 2 « structurantes » (L3 et L6), et une nouvelle ligne « à la demande », Flex’Hop 77, chargée de relier le Pôle Automobile de Bischheim/Hoenheim et la zone d’activités de ces mêmes communes.

Ce nouveau dispositif vise à faciliter la circulation vers le centre-ville de Strasbourg et entre les 11 autres communes concernées. Cette transformation du réseau de bus s’est accompagnée d’importants travaux d’aménagement, réalisés en 3 mois ½, pour un investissement de 5 M€ entièrement pris en charge par l’Eurométropole.

L’Eurométropole de Strasbourg s’est engagée en octobre 2015 auprès des maires de ses communes de la première et la seconde couronne à dynamiser l’ensemble du réseau de bus à l’horizon 2020.

Sont aujourd’hui achevés les quadrants sud (restructuration en 2016-2017 avec l’extension des lignes A et E vers Illkirch et la création de la L1) et nord.

Des travaux ont cours aujourd’hui encore dans les parties ouest et centre de l’agglomération, en lien notamment avec les extensions des lignes F et E, vers Koenigshoffen et la Robertsau.

Le développement de ces nouveaux services et nouvelles infrastructures s’inscrit dans le cadre de la feuille de route « Déplacements 2030 »,adoptée fin 2015 par le conseil de l’Eurométropole : elle donne les principales orientations pour parvenir à un maillage cohérent des transports en commun sur l’ensemble du territoire mais aussi pour trouver une bonne articulation entre les différents réseaux et modes de transports, et faire rayonner chaque nœud multimodal.

Le développement de nouvelles offres de transports en commun, plus rapides, nombreuses et efficaces, accompagné d’un réaménagement conséquent des voiries et de la construction de pistes cyclables, constitue la première pierre d’une construction qui devra prendre en compte à terme toutes les formes de déplacements ou de cheminements sur le territoire de l’Eurométropole et de sa région, comme y travaille actuellement le Grenelle des Mobilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *